Nyorh Agwe présente M’ba M’etta

Pendant un voyage au Cameroun, Nyorh Agwe était déterminée à explorer son patrimoine. Elle voulait en savoir plus sur les processus traditionnels et les fibres utilisé dans le passé pour créer des vêtements. Nyorh teste alors sur plusieurs matériaux comme le coton, la soie et la laine des techniques de teinture et d’impression : le résultat a influencé sa collection très organique M’ba M’etta – un hommage – qui combine des tissus et matériaux très différents.

“La vie quotidienne à Metta est rythmée par la nature. En voyage au Cameroun en 2014, j’étais impatiente de découvrir l’héritage pré-colonial du pays de mes ancêtres. Lors d’une ballade dans le village avec mon père, j’ai découvert différentes fibres et des plantes que nous utilisions jadis. Mon intérêt a été capté par la fibre de raphia, utilisé pour des tenues traditionnelles notamment. En raison de sa durabilité, le raphia a également été utilisé pour les paniers, des nattes, des balais, et autres accessoires de la vie quotidienne. Une seule fibre et tant d’usages…

La fibre de raphia était aussi la seule fibre favorable à la teinture traditionnelle  Metta, souvent utilisé pour des costumes de cérémonies et des accessoires  pour les notables du village. Malheureusement, la pratique de cette teinture (ainsi qu’une variété d’autres arts / pratiques culturelles de l’artisanat) est en train de disparaître et est remplacée par des formes et des matériaux modernes et souvent chimiques. Cela affecte non seulement la culture et le patrimoine Metta, mais aussi les emplois.  Le procédé de teinture traditionnelle Metta n’a jamais été utilisé sur autre chose que des fibres de raphia. Donc, pour moi, comme point de départ de  la collection, je devais trouver une solution. De là, mon exploration a commencé.” Nyorh Agwe

La marque reflète les expériences interculturelles de Nyorh Agwe, une camerounaise née à Yaoundé en 1993 qui grandit aux États unis.
Elle signe son esthétique en combinant les techniques traditionnelles de la culture camerounaise et des techniques plus globale. la pièce phare de la collection M’ba M’etta est portée par Flaviana Mattata en couverture de New African Woman et Diana Opoti pour 100 days of African Fashion.

nyorhagwe3
nyorhagwe11 nyorhagwe10 nyorhagwe9 nyorhagwe8 nyorhagwe7 nyorhagwe6 nyorhagwe5 nyorhagwe4 nyorhagwe2 nyorhagwe 1

nyorhagwe

OPOTI naw

Leave a reply

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites