Black Dandy

Ils sont jeunes, beaux, anonymes élégants, blogueurs influents, stylistes reconnus, ou encore les 3T : ils se font appeler “Black Dandy” et mélangent savamment les codes du luxe à l’occidentale et la culture africaine.

Dans le documentaire de Canal+ diffusé le 24 Mars dernier« Black Dandy, une beauté politique », co-réalisé par les journalistes Ariel Wisman et Laurent Lunetta, pour la nouvelle génération d’hommes noirs, le costume serait une arme politique. Depuis Kunta Kinté, les hommes noirs sont désormais courtisés par les marques du luxe, qu’il savent mixer avec le vintage.

Pour Ariel Wizman : « Leur élégance est sublimée mais n’est pas seulement une esthétique. Elle traduit aussi un nouveau rapport au monde, à l’identité et nous avons fini par être convaincus que le dandysme africain, « afro-mondiale » et « black » est une déclaration d’indépendance »

Notre top 5 pour votre inspiration en matière de style et dandysme :

– Sam Lambert et Shaka Maidoh du collectif Avec ces frères

Avec ces frères
Avec ces frères

– Qâa Nafoore du mouvement Classic Proletarians

Classic proletarians Qaa Nafoore
Classic proletarians Qaa Nafoore

– Les HEG de Mr Afropolitan

Mr Afropolitan

Mr Afropolitan

 – Ricky Thomasson

Ricky Thomasson

Les 3T, fils cachés de PAPA WEMBA “Equilibre” 🙂

 ILS SONT CHICS ET REBELLES  

Actuellement au Palais de Tokyo jusqu’au 17/05/2015 l’exposition “Au bord des mondes” présente la S.A.P.E ou comment réinventer son identité, comment sublimer l’existence, et défier la norme.

Protéiforme et complexe, la S.A.P.E. fait de ses adeptes des fidèles dévoués à l’art vestimentaire. La S.A.P.E. unit ses membres au travers de divinités, de rituels, de croyances et, d’une science, la «Sapologie», dont les finalités sont d’ériger le vêtement au rang de langage et d’œuvre à part entière.

L’art de la S.A.P.E. serait avant tout lié au bagou et à l’enthousiasme du sapeur, un fidèle dont la mission est d’exceller dans une performance où chacun de ses vêtements parle et se fait le signe d’une identité magnifiée.”

“Ô Dieu de la S.A.P.E. […], Pardonne à tous ceux qui ne savent pas s’habiller […], tous ceux qui ne savent pas distinguer les couleurs […]». Extraites d’une prière de la S.A.P.E ( Société des Ambianceurs et Personnes Élégantes), ces paroles sont celles d’un mouvement né dans les années 1960 à Brazzaville (République du Congo), qui s’est depuis répandu dans des foyers tels que Kinshasa (République démocratique du Congo) et Paris.

Afrostyle magazine présente dans l’editorial (ci-dessous) de Laetitia Plantier – que nous avons rencontré à Paris en Octobre dernier – une représentation de l’homme en 2015.

Vous voulez adopter le style, comme dit Laetitia, pour – “Vous FAIRE BRILLER, vous rendre Heureux, Beau, et Exceptionnel. Vous aider à trouver votre propre Style et Personnalité. Afin d’accroitre CONFIANCE et BIEN-ÊTRE”-   vous savez maintenant où vous inspirer.

Leave a reply

Theme developed by TouchSize - Premium WordPress Themes and Websites