Vivre de sa créativité est une idée séduisante qui demande un grand courage. D’un pays à un autre pays, la valorisation de ce moyen d’expression est différent : l’art peut être un passe temps, un métier, une richesse ou encore une folie. En outre, tout dépend de la place que l’on accorde à l’art dans une société donnée. Dans le cas des artistes de Gorée, c’est bien particulier.

L’Afrique est connue comme une source inépuisable en matière d’art. Alors quand une personne décide de choisir de vivre de son art, cela peut paraître « absurde », car tout le monde est un peu artiste là-bas ! cela dit, il est important de savoir faire la différence entre le talent et le bon goût.

Les-artites-de-Gorée2

 

Ces jeunes gens sont pour la plus part diplômés de l’École des Beaux Arts de Dakar, aucun ou presque n’a ce génie légendaire de l’autodidacte africain. Souriant en me présentant ces œuvres, j’ai découvert grâce à eux le « Pop Art Africain » ou encore le « Cubisme Synthétique ».

Les-artites-de-Gorée1

C’est avec assurance, qu’ils ont prit le temps de m’expliquer leurs démarches artistiques en me donnant en référence des artistes connus tel que Pablo Picasso. Ils connaissent l’art et ils travaillent leurs œuvres avec intelligence, clairvoyance et une forte conscience écologique (recyclage, récupération). L’un d’entre eux, me racontait mon guide, est partie au Japon pour y développer sa créativité et découvrir de nouvelles techniques en matière de peinture et de calligraphie. Malgré le succès de son travail au Japon, il a choisit de rentrer pour être plus proche de sa famille puis il s’est installé à Gorée.

Les-artites-de-Gorée5

Mais pourquoi venir à sur cette île pour montrer leur travail ? Pour la simple raison qu’ici, les touristes sont nombreux, qu’ils connaissent la valeur de l’art et ils savent l’apprécier.

Au Sénégal, comme dans plusieurs pays africains, il est difficile de vivre de peinture même avec un vocabulaire aussi technique que le leur. L’art semble être une démarche trop abstraite pour une société qui est en développement.

Certaines de ces œuvres, dans une galerie d’art en France ou au Canada vaudraient des milliers de dollars. Cependant, ici j’ai eu une superbe toile pour 15000F CFA soit 22,87 euros (prix soumis par l’artiste et non négocié).

Les-artites-de-Gorée7

Le génie créatif est rare et précieux pour tout être humain, il permet à l’homme de rêver, de survivre, de voir et créer son « impossible » lorsqu’il est bien utilisé. J’ai été très touchée par leur histoire et j’espère que leur travail, un jour prochain, sera exposé et valorisé. Je souhaite que vous gardiez à l’esprit cette histoire, si un jour vous vous retrouvez à flâner dans les rues de Gorée. L’île tient en partie sa beauté grâce à ces artistes qui se laissent inspirer par ce lieu unique.