Si vous, comme nous, cherchez constamment des séries Africaines, réalisées par des Africains pour des Africains, Alors tenez-vous bien car nous avons de bonnes nouvelles pour vous!

Les producteurs de « An African City »; La très populaire serie Ghanéenne surnommée «Le sexe and the city africain», nous reviennent avec une nouvelle serie nommée “The Republic”.

Cette nouvelle creation de Nicole Amarteifio ( l’une des réalisatrices africaines les mieux connu) est un drame qui se déroule à Accra au Ghana, l’action se concentre une protagoniste qui a pour rôle de régler les problèmes politique, en d’autre terme une Olivia Pope Africaine. Les episodes prennent des cas inspirés de la Une des journaux au Ghana.

En Septembre 2016, Amarteifio a approché des réseaux américains et services de streaming, y compris Netflix dans le but de montré son travail. Si Amarteifio réussit à placer cette serie, celle-ci pourrait devenir la série la plus populaire africaine à ce jour et à un niveau internationale.

L’épisode pilote suit le personnage Amerley Oquaye Mitchell (joué par Joselyn Dumas) le fixateur politique et son groupe d’amis sortir d’une retraite anticipée pour résoudre le cas de tous les cas.

‘The Republic’ cast (from left) Jasmine Baroudi, Briggette Appiah, Joselyn Dumas, and Maame Adjei
Nana Kofi Acquah

Le formidable casting comprend Maame Adjei, Jasmine Baroudi, Briggitte Appiah, Mawuli Gavor, Andrew Adote, Ewvdzi Yamoah, Prince Amatey et Reks Brobby.

The Républic reprend là où la première série d’Amarteifio (An African City) s’est arrêtée et met en avant les tensions et les modes de vie de l’élite du Ghana. Au lieu de mettre l’accent sur les restaurants branchés et les boutiques, le Parlement est ici le lieu d’action des personnages. Elle présente des femmes qui occupent des postes de pouvoir, qui collaborent et qui complotent avec les plus hautes instances gouvernementales.

« En marchant dans les couloirs de la Banque Mondiale, la femme africaine que j’ai vue représentée était pauvre. Elle avait besoin de traitements contre le VIH, elle était faible, elle avait besoin d’aide pour l’éducation », dit-elle. « Ma mission est de changer la façon dont le monde voit les femmes africaines » – et ainsi, comment les femmes noires partout se voient. « Amarteifio raconte Comme elle espère contrer le stéréotype en diffusant une autre image à travers le monde: celui de la femme d’élite africaine.

Le premier épisode complet sera disponible le dimanche 29 janvier. Si vous ne pouvez pas attendre aussi longtemps que vous pouvez pré-commander l’épisode pilote aujourd’hui en cliquant sur le lien ci-dessous.

www.therepublic.vhx.tv

Vous voulez obtenir un soupçon de ce qui vous attend? Regardez la bande-annonce ci-dessous!

This post is also available in: enEnglish (Anglais)