Ubuhle Besintu,  qui signifie «La beauté de la culture» en français, est un documentaire qui dresse le profil du styliste de maille d’Afrique du Sud Laduma Ngoxolo, l’homme derrière la marque Maxhosa. Le portrait vidéo est une collaboration entre Kathrin Raczek et Trevor Stuurman qui ont crée le court métrage au cours de leur année d’études supérieures à l’AFDA.

Dans le documentaire, Laduma parle de son éducation dans le Cap oriental, sa mère qui leur  lisait des livres d’anthropologie à lui,  ses frères et sœurs et comment cette éducation les a influencé comparé à d’autres jeunes qui ont grandi avec la télévision.

Laduma se réfère au patrimoine Xhosa comme son héritage; un cadeau de sa mère qui lui est chère et qu’il s’efforce à honorer par son travail.

Alors que nous écoutons Laduma parler du symbolisme dans les couleurs et les motifs qu’il utilise et la signification des noms qu’il donne à ses collections ou des morceaux, on le voit marcher dans les rues environnantes de Cape Town.

tagged in laduma